jeudi 3 novembre 2005

Un nouveau discours électronique médié

Quand l’ordinateur est utilisé pour le courriel, les forums de discussion et les chats, en tant qu’outil permettant la communication entre individus, il devient un véritable médiateur ; son utilisation modifie notre discours et ainsi notre façon de communiquer avec autrui. Émerge alors un nouveau « genre de discours », le « discours électronique médié (DEM) ». Le DEM contient des marques linguistiques et extra-linguistiques qui lui sont propres et il entre dans le cadre plus global de la « communication médiée par ordinateur »... [Lire la suite]
Posté par kiko1981 à 22:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 3 novembre 2005

Les nouvelles formes de communication écrite

La planète n’a jamais autant écrit. Les prédictions alarmistes des années 1970-80, qui voyaient la disparition de l’écrit avec l’invasion de la télévision et du téléphone, se sont révélées totalement erronées, et l'on assiste depuis quelques années à une véritable explosion des nouvelles formes de communication écrite (NFCE) : Web, e mails, forums, chats, IRC, SMS, blogs, etc. Pour ne citer que quelques chiffres : Les moteurs de recherche Google, Yahoo, MSN, etc. inhttp://aixtal.blogspot.com/dexent plusieurs milliards de pages, ce... [Lire la suite]
Posté par kiko1981 à 22:44 - Commentaires [2] - Permalien [#]
mardi 8 novembre 2005

Sites qui abordent le domaine de la C.M.O.

1.http://www.limsi.fr/Individu/jps/enseignement/examsma/2002/ripochepoulain/ C'est un site qui s'intéresse à l'état de l'art sur les collectifs humains médiée. Les auteurs du site sont Laure Poulain et Gabriel Ripoche. Une des orientations abordées est justement la Communication médiée par ordinateur. Le lien précis de cet article est le suivant : http://www.limsi.fr/Individu/jps/enseignement/examsma/2002/ripochepoulain/#SECTION00041000000000000000 L'article commence avec une petite historique et... [Lire la suite]
Posté par kiko1981 à 11:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 8 novembre 2005

La C.M.O. - 2 articles d'actualité

1. Le premier article est publié le 11 Octobre 2005 dans "Le Monde.fr" : http://www.lemonde.fr/cgi-bin/ACHATS/acheter.cgi?offre=ARCHIVES&type_item=ART_ARCH_30J&objet_id=919056 Elections municipales : l'Estonie vote via Internet L'Estonie est le premier pays qui a organisé des votes par ordinateur. De luindi au mercredi les gens ont eu la possibilité de voter via Internet de leur maison ou bureau. Et ceux qui n'ont pas voulu ou n'ont pas pu, ils ont eu la possibilité de voter avec le bulletin traditionnel le... [Lire la suite]
Posté par kiko1981 à 11:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 17 novembre 2005

LE LANGAGE DU TEXTO

Je voudrais aborder le sujet du langage du SMS, même s'il ne fait pas forcément partie de la C.M.O. Moi, personnellement, je considère ce type de discours comme le sommet/la conséquence de la Communication médiée par ordinateur. Dans les articles suivants, je tâcherai d'expliquer où le SMS et les tchats d'internet se rejoignent et où ils se dispersent. Et ensuite, est-ce qu'ils influencent la langue française vers un orthographe nouveau, jeune, original...
Posté par kiko1981 à 17:28 - Commentaires [1] - Permalien [#]
jeudi 17 novembre 2005

La ponctuation dans le langage du SMS

Une des règles du langage SMS exige d’être efficace, clair, précis... Voilà pourquoi très souvent, la ponctuation dans un Texto est jugée inutile. Le signe de ponctuation le plus évité est le point. Le nombre de SMS de notre corpus sans point est assez important - 51, la quasi moitié. A part la règle de faire court et précis, la raison pour laquelle on ne l’utilise pas est le fait que le point manque de sens en soi. Ce signe de ponctuation marque la fin d’un énoncé et c’est pourquoi nous avons l’impression,... [Lire la suite]
Posté par kiko1981 à 18:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]

jeudi 17 novembre 2005

La politesse "électronique"

Le SMS n’est ni un discours synchrone ni asynchrone. On peut le considérer comme un mélange des deux à la fois. Discours synchrone veut dire une conversation synchronisée en temps réel. Exemple d’un tel type de discours est le tchat électronique. Deux personnes communiquent via deux ordinateurs interposés et la connexion Internet. Pourquoi on ne peut pas intégrer le SMS dans la communication synchrone (synchronisée) ? C’est vrai que l’expéditeur et le destinataire d’un SMS sont en relation en temps réel mais jusqu’à la réception... [Lire la suite]
Posté par kiko1981 à 19:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 17 novembre 2005

Le langage sms en Bulgarie

J'explique ceci parce qu'en Bulgarie le langage Internet (chats, forums, mails ) est considéré comme "le grand frère" du langage sms. Au niveau d'orthographe, il n'y a pas de différence entre les deux. On y trouve la fonction sémiographique ( comme dans le langage sms français ) : elle consiste à réduire le nombre de lettre dans un mot. Par exemple le mot "zdravei" qui signifie "salut", est compressé en "zdr". On y trouve aussi la fonction épelative :... [Lire la suite]
Posté par kiko1981 à 20:19 - Commentaires [1] - Permalien [#]
lundi 21 novembre 2005

La communication et son support

En observant les écarts qu’a le langage texto avec le français il serait légitime de se poser la question en quelle mesure et comme et est ce que le support influence la communication ? Evidemment, nous n’allons pas répondre à cette question, elle est trop vaste et touche a de nombreux domaines qui ne sont pas liés à la communication comme la philosophie, psychologie et sociologie. Voici juste quelques réflexions qui portent sur le sujet. Le langage sms n’est pas une invention en soi, il prend ses sources avant tout... [Lire la suite]
Posté par kiko1981 à 19:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 21 novembre 2005

SMS et écriture hypertextuelle

Le langage texto est donc dans quelque sorte le sommet du langage de CMO. Un élément qui marque beaucoup ce dernier est l’invention de l’écriture hypertextuelle (sa réinvention plutôt, car le Talmud était encore des siècles avant construit largement sur ce principe). L’écriture hypertextuelle marque une véritable rupture car l’écriture se reposait jusqu’alors sur le principe de linéarité, de suite bien ordonnée selon plusieurs paramètres de mots et de phrases, qui assurent la continuité à l’intérieur de la langue aussi que... [Lire la suite]
Posté par kiko1981 à 19:15 - Commentaires [1] - Permalien [#]